L’équipe

Lecombat_20160115_Img_Philippe_AAA0895

Vincent ROUCHE

Comédien, metteur en scène, pédagogue.
Découvre le théâtre par le clown et le jeu masqué. Également par l’étude du geste et de la voix (Méthode Feldenkrais™, Voix Naturelle – K. Linklater, Mouvement Fonctionnel…).
Très tôt, l’opportunité de transmettre s’offre à lui. Les questions que posent la pédagogie le passionnent et la recherche devient indissociable de la création.
En 1980, à Bruxelles, il crée une structure associative « Théâtre-Tout-Court » qui deviendra en 1995, à Paris, la « Compagnie du Moment ».
Comédien, il commence par un solo de clown, « Allumette » (1980), suivit plus tard d’un trio « Des Clown » (1989), spectacle d’improvisation.
Dans l’intervalle et ensuite, il jouera aussi, masqué ou non, Molière, Shakespeare, Gozzi, Marivaux, Fernando de Rojas, Diderot… avec Mario Gonzalez, Jean-Pierre Vincent, Petrica Ionesco, David Esrig, Mireille Laroche, Marc François, Thierry Lefèvre…
Par la suite les créations seront toutes écrites à partir du plateau.
Il met en scène « Embarquez-les » (1993), un spectacle de clown qui rassemble cinq femmes, elles ferons des tournées mémorables dans le sous continent indien, l’Asie du sud-est, l’Afrique de l’ouest…
Avec Anne Cornu et Laurence Camby, la création « Toute l’eau du déluge n’y suffira pas » (1995) voit le jour. Une création qui rassemblera sept clowns, femmes et hommes, autour des Fragments d’un discours amoureux, de Roland Barthes.
Puis il y aura, toujours avec Anne Cornu, « Dis-moi quelque chose », « Come fly with me », « Entre nous soit dit »…
En mars 2013, il initie un collectif dont l’écriture en direct est le premier des objectifs : Nez à Nez. Le groupe, constitué d’une quinzaine de clowns, actrices et acteurs, un Laboratoire Clown, a proposé un objet théâtral « Nez à Nez, impromptus clownesques » à la frontière entre la création et l’action théâtrale.
En 2017 : il participe à la création « Les histoires de la Baraque » de Thierry Lefèvre (Une compagnie, Belgique) et il travaille à un solo de clown « Le combat », solo de clown mis en scène Delphine Veggiotti, assisté de Nicolas Laine, mis en lumière Laurence Devrard, qui a vu le jour le 12 octobre 2017, au centre culturel des Riches-Claires à Bruxelles.

Michel DAHAN

Intervenant occasionnel, clown.
Il découvre le travail du clown en 1986 et se forme avec Dominique Chevallier, Hervé Laudière, Jacques Hadjaje, Chantal Trichet….
Il alterne entre création et transmission.
Il participe à la création de « Encore Heureux » mis en scène par Dominique Chevallier et celle de « Toute l’eau du déluge n’y suffira pas » mis en scène par Vincent Rouche et Anne Cornu.
Il intervient sur des stages de clown dans le cadre de la formation professionnelle pour travailleurs sociaux en France, en Espagne et au Brésil. Il met en scène des spectacles de clown autour de numéros ou d’improvisation et dirige des ateliers de création pour adultes et pour enfants.
En 2013 il retrouve la Cie du Moment et le collectif de clowns pour le projet Nez à Nez.

Jean-Michel JOUANNE

Intervenant occasionnel, clown en entreprise.
Jean-Michel Jouanne, comédien, s’est formé au jeu clownesque avec Vincent Rouche et Anne Cornu ainsi qu’à l’APIAC avec Rio Sarcey.
Clownanalyste au Bataclowns pendant près de dix années, il continue ses interventions de clown acteur social dans les colloques, séminaires et congrès.
A mis en scène « d’un retournement l’autre » de Fredéric Lordon (2014) et « Votre Maman » de Jean-Claude Grumberg (2015).
Il a également co-écrit et mis en scène « Sans tambour ni trompette » (2008).
Il est aussi le co-auteur du tout dernier spectacle clown « Piano Forte » mis en scène par Colombe Barsacq.
Jean-Michel est aussi conteur : il participe au festival Conte en Hiver en Midi-Pyrénées.

Eric LYONNET

Intervenant occasionnel, clown.
Eric Lyonnet a étudié la percussion classique au conservatoire de Clermont-Ferrand puis la batterie chez Daniel Pichon à Paris. Il a travaillé comme percussionniste dans différents orchestres classiques et comme batteur dans des styles de musique variés.
Avant de découvrir le Clown avec Anne Cornu et Vincent Rouche, il a participé à des créations théâtales avec Carlo Boso et Mauricio Celedon.
Éric Lyonnet suit notre enseignement depuis 1999.
Le parcours exceptionnel de Polo, son clown, nous a séduit.
La rigueur du musicien nous a laissé entrevoir un outil précieux à offrir aux acteurs : le sens du temps. Le mot juste au bon moment, l’oreille vive au moindre son, l’empathie du rythme…
Une manière d’élargir la conscience en développant l’écoute à travers une approche ludique du rythme et de la
coordination.

Isabelle PINON

Intervenant occasionnel, clown.
Isabelle Pinon s’est formée à la danse contemporaine auprès de Jorma Uotinen, de la Cie Catherine Diverrès-Bernardo Montet (Thierry Bae, Olivier Gelpe, Rita Quaglia), de Pierre Doussaint, entre autres, et à la danse classique avec Emmanuelle Lyon et Wayne Byars.
Elle aborde également le travail théâtral avec Jean-Paul Denizon et le clown avec Ami Hattab et Hervé Langlois avant de rencontrer Anne Cornu et Vincent Rouche en 2008.
Depuis 1988 elle participe aux créations de diverses compagnies dont Cie Pierre Doussaint, Cie Silenda (Laura simi et Damiano Foa), Cie du Pied Gauche (danse-théâtre), Groupe Ecarlate (Yano Iatrides, danse-théâtre, intérieur et rue), Cie L’Hyeuse (Erika Zueneli) et Cie Retouramont (Geneviève Mazin et Fabrice Guillot).
Elle crée également deux solos en 1993 et en 1999.
Nous avons été frappés par la netteté du geste qu’Isabelle a offert en improvisation clownesque. Sa liberté, sa fluidité, sa capacité à le conduire jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’il fasse sens, nous a donné l’envie de l’inviter, afin de donner au clown les outils d’une fluidité et que l’acteur trouve le chemin de sa danse.

Nathalie RJEWSKY

Dans les années 80, Nathalie Rjewsky constate qu’elle préfère le théâtre et le cinéma aux statistiques. C’est sans doute pourquoi elle choisit de sortir de son milieu en devenant comédienne par le truchement d’un Conservatoire Royal qui l’entraîne dans les pérégrinations suivantes : Théâtre classique, danse, créations théâtrales plus ou moins déjantées au sein de sa compagnie et d’autres, clown, cinéma, co-mise en scène, enseignement… Dans des institutions reconnues ou dans des lieux improbables. Ce qui lui importe c’est que quelque chose ait lieu. Être présent et suffisamment absent pour laisser échapper un morceau de soi jamais visité. L’autre est partout. C’est lui qu’elle cherche. Dedans comme dehors. Tant qu’il y aura trouble et étonnement, elle souhaite continuer à voyager sur le fil tendu entre la personne et le personnage.
Ces derniers temps, on a pu la voir au théâtre dans :
« Ma chambre froide », mis en scène par Joël Pommerat au Théâtre de l’Odéon.
« Nous sommes tous des parieurs, chiche ? » de Céline Rallet au Théâtre de la Vie.
« Continent Kafka » mis en scène par Pascal Crochet au Rideau de Bruxelles.
Le « Projet Ibsen » mis en scène par Guillemette Laurent au Théâtre Océan Nord.
« La nostalgie de l‘avenir » d’après Tchekhov mis en scène par Myriam Saduis au théâtre Varia et en tournée en France.
« Le fleuve traverse la ville » de Clément Laloy mis en scène par Wendy Toussaint au CAB Art Center dans le cadre de l’exposition de Richard Jackson « CAR WASH ».
Et au cinéma dans :
« Fat Cat » réalisé par Patricia Gélise et Nicolas Deschuyteneer avec qui elle collabore depuis de nombreuses années.
« My life as an actor » réalisé par Eric De Kuyper.
Nous avons rencontré Nathalie lors d’un stage donné à Bruxelles en 1999. Après plusieurs années, en 2008, nous l’avons vue revenir et ce fut une joie de la voir élaborer sa figure de clown, légèrement excentrique, décalée, et pourtant zélée et tellement dans les clous. Elle a le sens du verbe, du lien, dans le jeu, et ses incessants questionnements quant à la valeur des mots en particulier et du sens en général, pourront accompagner le travail de chacun-e.

Delphine VEGGIOTTI

Diplomée du conservatoire de Mons (Belgique) depuis 2007. Elle travaille en tant que pédagogue en art dramatique dans ce conservatoire depuis octobre 2015.
En tant que comédienne, Delphine se consacre essentiellement au théâtre jeune public.
Dès 2007, Le Barbouti  de Eric Durnez, mis en scène par Thierry Lefevre est déterminant pour la suite de son parcours. En effet, ce premier spectacle dédié aux enfants lui ouvre la voie et l’amène à jouer dans plusieurs créations à destination des plus jeunes.
En août 2014, elle co-signe avec Thierry Lefevre la mise en scène d’un spectacle Le dernier ami, de Eric Durnez.
Autre rencontre déterminante dans son parcours : Anne Cornu et Vincent Rouche qui l’initient à l’art du clown.
Elle suivra plusieurs formations avant de travailler avec eux en tant que comédienne sur une création , « dis moi quelque chose » en 2012.
Plusieurs collaborations suivront , notamment en tant qu’assistante pédagogique. Une création est en cours, elle travaille à la mise en scène d’un solo clown : le Combat avec Vincent Rouche.
En 2016, elle jouera avec Nicolas Laine dans le duo de clown la Femme à barbe, mis en scène par Juan Martinez, Théâtre des Chardons.
Delphine a commencé à travailler avec nous en 2009 et elle poursuit la quête du clown depuis. Son clown, Fleur, m’a séduit par sa justesse, sa délicatesse. L’actrice a l’exigence de la musicienne, du rythme dans son jeu et elle a le sens de l’écriture sur le plateau. Pédagogue, elle a le regard attentif, bienveillant, qui fera sens auprès des clowns.

Membres fondateurs

Laurence CAMBY †

Co-fondatrice de la compagnie du moment.
Décédée le 19 janvier 1999*.

Anne CORNU †

Co-fondatrice de la compagnie du moment.
Décédée le 24 novembre 2012*.

 

* Laurence Camby est sortie du CNSAD en 1988. Comédienne exigeante, elle a travaillé avec Marc François, dans les Mutilés et Esclaves de l’amour. En 1991 elle a retrouvé Claude Régy, son professeur du Conservatoire, qui l’a mise en scène dans Chutes de Gregory Motton. Au cinéma, on l’a vue dans Golden Eighties de Chantal Ackermann et dans Alicia de Didier Goldschmitt.
Elle a aussi travaillé avec Bernard Dort, Jean-Pierre Vincent, Mario Gonzalez et Vincent Rouche.

Libération.fr – Culture 22/01/1999 à 23 h 16

* Anne Cornu
Dramaturge de 1981 à 1995.
Collaboration au théâtre avec Régis Santon, Jean-Claude Buchard, Christian Bénédetti et Marc François.
Ecrits sur le théâtre et articles publiés dans les magazines culturels français et étrangers.
En 1995 crée avec Laurence Camby la compagnie du moment.
Depuis elle se consacre à la pédagogie, l’écriture et la mise en scène des spectacles de la compagnie (voir page suivante).
A enseigné notamment au Conservatoire de Montpellier, au Théâtre de la Digue à Toulouse, à l’école de la comédie de Saint-Etienne et à la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande, au théâtre 140 à Bruxelles, avec le CIFAS à Bruxelles, et dans des stages annuels Conventionnés-AFDAS à Paris, ainsi qu’à Pontempeyrat.
En clown, elle a aussi mis en scène « Feuilles Volantes » avec François-Paul Doussot (2001 – 2002) de F. Kafka et « La passion selon Lola », création avec Ingrid Marcq (2003 – 2004).

 

Comments are closed.