Le clown en entreprise

De l’humour, de la convivialité, de la légèreté, du rire, une impertinence respectueuse de la personne, décrisper le solennel…

Contact

Vincent ROUCHE

Compagnie du Moment • association loi 1901
Siège social : 94100 • Saint-Maur-des-Fossés
Siret n° : 40363651700027 • APE n° : 923A

Dossier descriptif et tarifs, faire la demande : envoyer un courriel

GSM • +33 (0)6 03 205 502

Descriptif

La Compagnie du Moment, compagnie théâtrale, propose des improvisations clownesques à partir de thèmes, développés au cours de Congrès, de Forum, de rencontres… « Les clowns offrent leur point de vue : traitent au pied de la lettre, implacables, ce qui se dit vraiment, attentifs aussi à tout ce qui se tait mais que les corps racontent, ils isolent des moments forts, les mettent en vis à vis, en jeu et en question. Dans ce « décalage » ils interrogent « l’implicite ». C’est ainsi qu’ils relancent un débat, en tout humour et, dédramatisant le sujet, ils créent un nouvel espace de réflexion. » Anne Cornu.

L’équipe se compose de quatre personnes. Elle est présente sur toute la durée de l’événement.
Deux ou trois clown-e-s parmi :
– Jean-Michel JOUANNE, clown analyste, comédien,
– Marjorie HEBRARD, clowne, comédienne,
– Philippe LEROY, clown, comédien.
– Nathalis RJEWSKY, clowne, comédienne,
– Vincent ROUCHE, clown, comédien, metteur en scène,
– Delphine VEGGIOTTI, clowne, comédienne.

De quel clown s’agit-il ?

C’est un clown sensible. Il croque sur le vif mais son trait est léger. Instruit de l’humain il ne s’en moque pas, il l’a à l’œil et, se jouant de la convention qui souvent emprisonne, il crée la distance, repousse les murs et dans un éclat de rire nous invite à retrouver une dimension plus « cosmique », un imaginaire plus vaste.
Ce clown est solitaire. En lui, l’auguste et le clown blanc ne font plus qu’un.
Devenu serviteur de lui-même, il n’est plus soumis qu’à la seule tyrannie de ses désirs, de ses craintes, de ses élans, de ses empêchements. Passé maître en la matière il décrypte les signes qui échappent et détrousse ainsi en l’homme  » social  » l’enfant qu’il a enfoui.
De la sensation la plus subtile à l’émotion la plus violente, il nous offre sa transparence, nous donnant à voir et à entendre ce qui le fait vivre et le fait agir. Attentif au moindre signe qui affleure, il sait se laisser surprendre et guider par l’impulsion.
De l’esquisse du geste qui échappe, il s’empare et l’étire jusqu’au déploiement pour mieux nous le montrer.
De la même manière, il peut partir d’un son ou d’une bribe de phrase, d’un lapsus et aller jusqu’à l’articulation d’une parole pour mieux nous faire entendre. C’est ainsi qu’il piège l’inconnu, c’est ainsi qu’il constate l’abîme infranchissable entre ce qui est et ce que l’on voudrait qui soit.
Au cœur de la distorsion jaillit la parole, organique, elle passe par le corps entier.
C’est ainsi qu’il tend son fil entre visible et invisible et nous réapprend à danser.
Parce que nous tentons d’allier dans la recherche, l’essence du clown à la singularité de la personne, en retour, il nous permet de parler de nous.
En lui, qui ne peut vivre que dans l’instant, sans aucun recul sur ce qui lui arrive, on peut lire  » à livre ouvert « . Il sait accueillir l’échec, se régale de l’erreur.  » L’accident « , heureux ou malheureux, devient tremplin pour aller plus haut, plus loin et faire surgir la joie.

Anne Cornu

CLOWN,
abattant dans la risée, dans le grotesque, dans l’esclaffement, le sens que contre toute lumière je m’étais fait de mon importance.
Je plongerai.
Sans bourse dans l’infini-esprit sous-jacent ouvert à tous,
ouvert moi-même à une nouvelle et incroyable rosée
à force d’être nul
et ras…
et risible…

Henri Michaux, L’espace du dedans, extrait du poème  » Clown « .

Grille des interventions possibles.

Rencontre avec les organisateurs de la manifestation.

Au cours de cet entretien ils nous précisent les thèmes, les enjeux, la synergie qu’ils en espèrent afin de mieux situer le champ d’action ou le contrepoint que les clowns peuvent offrir.Ils nous confient des documents concernant l’entreprise ou l’association afin de nous informer plus précisément sur son projet, mais aussi sur son histoire, de nous familiariser avec son langage ainsi que le descriptif de la manifestation : intervenants, sujets traités…

Improvisations

Intervention flash

– De 10 à 15 minutes en cours de journée.
Les trois clowns font un point sur les moments forts de la conférence. Ils mettent en relief la parole donnée. Ils se sont concertés et partant de détails choisis, de ce qui les a  » saisis « , ils investissent l’espace et improvisent. Le clown offre à cet instant un moment de répit, soulage et révèle par le rire le trop sérieux de l’affaire. Régénère par l’impertinence la pertinence du propos.

En intervention  » conclusive « 

  • De 10 à 20 minutes en fin de journée ou en clôture de la manifestation.
  • Sur un temps plus long, les clowns se plient à l’exercice d’une sorte de synthèse… la leur et ouvre sur une perspective inattendue.

Ateliers

Ateliers en groupes restreints

  • De 50 minutes à 1 h 30.
  • Au maximum 10 à 12 participants par ateliers.
    Chacun des quatre membres de l’équipe prend en charge un atelier.
    La thématique, les effets recherchés sont discutés avec les organisateurs en amont des journées d’interventions.
    Les outils utilisés sont issus de l’enseignement théâtral et s’inspire de la technique clownesque.
    Sont généralement proposés, des exercices rigoureux, à base de règles définies qui amène les participants à développer une conscience plus subtile de ce qu’il donne à voir. A repérer ce qui est là, à en jouer pour ne plus en juger. A libérer l’émotion, l’énergie, à repérer les tensions qui brident l’imaginaire, à mieux définir le lieu de l’audace.

Atelier Flash

  • Intervention de 5 à 20 minutes
  • Une séance d’initiation où tous les participants peuvent se retrouver.
    Vincent Rouche, professeur diplômé de la Méthode Feldenkrais™, propose une leçon de Prise de Conscience par le Mouvement (PCM).
    Mobilité, mouvement, changement, prendre conscience, s’organiser, explorer, curiosité, efficacité, intégrer, fluidité, respirer, qualité, plaisir, sensation, agir, ressentir, liberté, aisance, découvrir, apprendre,  » intégrer fonctionnellement « … sont des maîtres mots de ces instants de partage…
    Bref moment de relâchement, de soulagement, où l’on respire un peu.
    Où l’on explore certains fonctionnements habituels pour en prendre conscience et trouver d’autres manières d’agir…
    Où l’on développe ses potentialités…
    Où l’on prend conscience de la manière dont on imagine les choses du quotidien.
    Où peut-être l’on s’apercevra que l’on peut agir sans effort, dans l’économie de ses moyens.
    Moins de fatigue, moins de tension, plus de plaisir.

 » Si l’on veut un corps souple, il faut assouplir l’esprit  »

Moshe Feldenkrais, Physicien, fondateur de la Méthode Feldenkrais™.

Les entreprises

SOS Amitiés

  • Clermont-Ferrand 2002
    Intervention au cœur d’un congrès de trois jours rassemblant 600 personnes
    Ponctuation des journées en clown par de courtes apparitions et un spectacle de clotûre.
    Ateliers de sensibilisation à l’écoute.
  • Paris avril 2006
    Intervention lors d’un colloque de deux jours sur la communication, rassemblant 70 personnes, responsables de la communcation et Présidents de Région et Responsables nationaux.
    Ponctuation à l’issue de la première journée : relatant l’état des choses à ce moment-là du colloque.
    Ateliers de sensibilisation à l’écoute et à la gestion de soi dans la prise de parole face aux média.

PMI France-Sud

  • Sophia-Antipolis Juin 2006
    Intervention lors d’une journée de rencontre et d’échange de Chefs de Projets.
    Ponctuation de la journée en clown par de courtes apparitions et un spectacle de clotûre.

Agora Einstein – CARI EVENTS

  • Sophia-Antipolis 25 Janvier 2007
    Intervention lors de la soirée des vœ. Thématique : Énergies renouvelables.
    Ponctuation de la soirée en clown par un spectacle de clotûre.

CARI

  • Sophia-Antipolis 8 novembre 2007
    Intervention lors de deux journéeées de séminaire avec le Président Georges DAO et les responsables de la France entière. Thématique : reflexion commune sur l’avenir de la société.
    Ponctuation en clown, intervention de clotûre.

EDF – DRH Groupe – DCPS – Pôle Formation Emploi

  • Les Mureaux 8 Juillet 2013
    Intervention lors d’un séminaire de remise de prix, rassemblant 200 responsables formations de la France entière.
    Ponctuation en clown.

Nous contacter

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Sujet

Votre message

Avant d'envoyer votre message,
merci de reproduire les signes ci-dessous
captcha

 

Comments are closed.